Bulletin Trimestriel Q1 – 2017

L’arrivée de Donald Trump à la Maison-Blanche a marqué les marchés financiers autant que les esprits. La spectaculaire poussée boursière amorcée au lendemain de l’élection du 7 novembre s’est à nouveau accélérée en février à la suite de son assermentation à titre de 45e président des États-Unis. Mais après quelques semaines, force fut d’admettre qu’il allait lui être difficile de passer de la rhétorique à l’action.

Bulletin Trimestriel Q4 – 2016

L’élément marquant du dernier trimestre 2016 aura été sans contredit l’élection de Donald Trump à la Maison-Blanche et, probablement encore plus, les majorités républicaines au Sénat et à la Chambre des représentants. Après une nuit chancelante, les actifs à risque réagissaient positivement dès le lendemain, encouragés par la position de force du nouveau président qui devrait lui permettre d’appliquer sans trop d’opposition son programme de stimulation budgétaire alliant réductions d’impôts à hausses des dépenses publiques.

Bulletin Trimestriel Q3 – 2016

Jusqu’à tout récemment, le bilan des banques centrales mondiales semblait condamner à croitre jusqu’à ce que mort s’en suive. Mais (heureusement), un sérieux rappel à l’ordre semble être engagé chez les responsables des politiques monétaires. L’assouplissement quantitatif (« QE ») est de plus en plus considéré inefficace économiquement, et potentiellement nuisible dans le processus de fixation des primes de risque sur les marchés via des taux court terme négatifs.

2016

L’élément marquant du dernier trimestre 2016 aura été sans contredit l’élection de Donald Trump à la Maison-Blanche…

2015

Malgré un trimestre positif, nous avons fait face à une marée descendante au sein du marché des débentures convertibles. Faible volatilité, offre réduite et dans certains cas valorisations trop agressives des nouvelles émissions, faiblesse du prix des matières premières et volumes transactionnels plutôt minces, se sont unis pour compliquer le trimestre.

2014

Q3 2014 aura permis de voir réapparaître des termes financiers absents du paysage depuis plusieurs années. En effet, malgré le contexte de globalisation qui s’accélère depuis des dé- cennies, plusieurs économistes et investisseurs plaident maintenant en faveur du « découplage » des économies… favorisant au passage principalement les USA et le Royaume- Uni au détriment […]

2013

QE = RT « Quantitative Easing = Risk Taking ». Voilà qui semble avoir été l’équation magique en 2013, une année remarquable pour les actifs risqués, notamment actions et titres obligataires corporatifs.